Notre client du jour: Uniboard Canada inc.

Par Geneviève Forget
Entrevue le 18 novembre 2020 à Uniboard Mont-Laurier, en compagnie de Gilles Couturier, ing.f. directeur de l’approvisionnement et Sébastien Côté, Ing.f. directeur d’usine.

L’origine de l’industrie de panneaux composite à base de bois prend naissance après la Deuxième Guerre mondiale… L’Europe est en partie détruite et il faut la reconstruire. Or, il n’y a pas assez de bois sur le marché pour suffire à l’exportation de bois qu’elle fait déjà (Afrique) et ses besoins internes. En conséquence, la consommation doit être réduite aux besoins d’habitation. De grands efforts sont donc déployés pour maximiser l’utilisation de tout le bois disponible et éliminer le gaspillage au cours de la transformation de la matière première(1). C’est dans ce contexte qu’est né, entre autres, le premier panneau de composite à base de bois, l’ancêtre du panneau de particules ou du panneau de fibre que l’on connaît aujourd’hui.

Implantation au Québec des usines Uniboard

La firme allemande Kunz, qui a déjà plusieurs usines de panneaux en Europe, inaugure sa 1re usine de panneaux-meubles au Québec à Sayabec en 1982. Elle acquiert ensuite une usine de particules brut à Val d’Or en 1986, et puis ouvre l’usine de Mont-Laurier, la première usine de MDF (Medium Density Fiberboard) au Canada en 1987. Cette dernière usine d’Uniboard est aujourd’hui l’un de nos principaux acheteurs de bran de scie. Cette usine roule 24/24h, 7/7j, compte 100 employés et a une capacité de production de 170 000 m3.

La conception d’un panneau, en bref

Tous les sous-produits de bois (copeaux, ripe, sciure, broyure, etc.) sont stockés dans des silos qui alimenteront l’usine. Le bois est premièrement tamisé, lessivé puis raffiné en particules très fines. C’est après le raffinage qu’on ajoute la résine (un panneau en contient environ 14%). Pour sécher les particules, on les propulse dans un tuyau avec de l’air chaud pour un court moment qui durera 12 secondes! Ensuite, la matière est déposée sur un convoyeur sous la forme d’un matelas douillet d’environ 10’’ d’épaisseur. On commence à le presser doucement (dans une pré-presse), pendant qu’au même moment il entre se faire réchauffer dans un énorme micro-onde (nouvelle technologie!). Puis on compresse le matelas dans une presse de 21 mètres de long, ainsi que le chauffage, afin de réduire l’humidité du panneau à 5% (en comparaison, notre bois est à 19% d’humidité après le séchage). Le panneau sera coupé en longueur de 8’ x 20’ et devra tempérer 20 heures avant  d’être sablé, coupé selon la demande des clients et empilé en paquet prêt pour l’expédition.

Uniboard est un important producteur de MDF (Medium Density Fiberboard) et HDF (High Density Fiberboard). Ils produisent plusieurs qualités et épaisseurs pour satisfaire une large clientèle. Ils ont des produits de spécialités comme un panneau résistant à l’humidité (NUGREEN MR50), un autre résistant au feu (NUGREEN FR) et même un MDF de revêtement extérieur (NEXOS). Ces 3 produits sont écologiques puisqu’ils dégagent très peu de gaz formaldéhyde, un gaz jugé cancérigène.

Mauvais souvenir d’hiver

En février 2019, un homme de 69 ans a perdu la vie après avoir été heurté par une chargeuse dans leur cour. Personne ne veut vivre une telle situation et de solides dispositions ont été prises pour ne plus que ça se produise : Premièrement, nous sommes accueillis à une guérite à l’entrée où l’on nous pose quelques questions sur les raisons de notre visite, la COVID et aussi pour s’assurer qu’on a tout l’équipement de sécurité nécessaire. La vitesse de croisière pour tous est de 8 km/hr partout sur le site (même en tricycle ce n’est pas vite!). Le stationnement de reculons obligatoire, des murets de 3’ de haut délimitent les zones piétonnes, et plusieurs barrières empêchent la machinerie roulante de traverser des zones à risque.

En terminant, Groupe Crête et Uniboard viennent tout juste de s’entendre pour les volumes à livrer en 2021. C’est une très bonne nouvelle. Pour les usines de sciage, les clients de sous-produits du bois sont tout aussi important que les clients de bois de sciage. Comme le dit Antoine Lavoisier : «Rien ne se perd, rien de se crée, tout se transforme».

7 Décembre 2020 : Un grave incendie a fait rage à l’usine d’Uniboard Mont-Laurier et une bonne partie des installations seraient non fonctionnelles. Heureusement, on ne déplore aucun blessé. Nous souhaitons à tout le personnel et aux dirigeants bon courage pour la suite et nous sommes de tout cœur avec vous.

(1) Unasylva – Vol.11, No.4 – Rapportsur les produits